Sulfites : Les méfaits sur votre santé

Les sulfites, les méfaits sur votre santé

On sait que les sulfites remplissent un rôle important dans l’élaboration d’un vin, dans un précédant article, nous avions listé ses principales fonctions de conservateur, d’antiseptique, de stabilisant et de clarifiant. Nous avions également vu que plus d’un million de Français étaient en surdose de ce composant.

Pour cette raison, la gamme de vins sans alcool des Domaines Pierre Chavin subit une désalcoolisation par pasteurisation et ne fait donc appel à aucun conservateur au cours de sa fabrication. De plus, l’utilisation des sulfites étant principalement due au phénomène d’oxydation transformant le vin en vinaigre, les vins Pierre Zéro sont mis en bouteille en l’absence d’oxygène.

Mais connaît-on vraiment les réels effets que les sulfites ont sur notre santé ?

En premier lieu il faut savoir que c’est le dosage, ce qu’on appelle le seuil, qui est important et qui joue un rôle dans la rapidité et la nature des symptômes d’une intolérance aux sulfites. En dessous de ce seuil, les réactions ne sont pas visibles tandis qu’au dessus les sulfites commencent à être néfastes pour votre corps. Les autorités de santé ont définis un seuil maximum par jour pour une personne de 60 kg qui s’élève à 45 mg mais en réalité vous ne découvrirez votre seuil qu’avec l’expérience.

Les maux de tête sont un des premiers symptômes qui nous mettent sur la piste des sulfites et ils se déclenchent d’une manière rapide après avoir bu un verre. Le vin blanc et le vin rosé notamment souffrent de cette réputation car ils peuvent en contenir des doses importantes.

Des difficultés respiratoires peuvent également survenir lors d’une intolérance aux sulfites traduites par une sensation d’oppression et une respiration bruyante. Notons que l’assimilation d’une dose importante de sulfites peut entraîner une crise chez une personne asthmatique.

Les rhinites, congestions nasales et yeux larmoyants peuvent survenir après l’absorption de votre verre de vin car la muqueuse irritée à cause des sulfites se dégrade et devient inflammatoire.

Les troubles digestifs peuvent aussi être le signe d’une intolérance. Si vous avez une flore intestinale fragile votre muqueuse peut réagir très rapidement à l’ingestion de sulfites à cause de son effet irritant.

Les sulfites peuvent également être la cause de problèmes de peau comme des rougeurs, des irritations et de l’exéma.

La fatigue chronique et les crampes musculaires peuvent être aussi le résultat d’une hypersensibilité.

Avec ou sans surdosage, le dioxyde de soufre (sulfites) peut déclencher toutes les réactions d’intolérance citées plus haut. Pour cette population hypersensible, le risque toxicologique de l’ingestion de sulfites ne peut être écarté, c’est pour cette raison que depuis 2005 la réglementation veut que les vins possédant une teneur en soufre (sulfites) supérieure à 10 mg/l spécifient « Contient des sulfites » sur leur étiquette.

Alors pour continuer à profiter des bienfaits du vin attribués aux polyphénols, et plus particulièrement au resvératrol, tout en s’épargnant les effets néfastes des sulfites et autres métaux lourds, de plus en plus de consommateurs se dirigent vers des vins dits naturels.

Pierre Zéro est une gamme qui s’assimile à des vins sans alcool à faible teneur en sulfites ou à des vins « natures » sans alcool car elle contient jusqu’à 5 fois moins de sulfites que les autres vins, une raison de plus de se laisser tenter par cette boisson désalcoolisée savoureuse pour les papilles et bonne pour le corps !

mg/litre de sulfites
Vin bio 100 mg/l
Vin traditionnel 150 mg/l
Vin liquoreux 250 mg/l
Pierre Zéro 30 mg/l

Retrouvez les vins sans alcool de la gamme Pierre Zéro sur la E-boutique des Domaines Pierre Chavin.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Email this to someone